Les actions du rucher en juillet/août

Les actions du rucher à faire aux mois de juillet et août : Prolonger l’élevage de reines, réaliser les transhumances, extraire le miel en espérant une belle récolte pour tous….

Implantation du rucher :

  • Poursuivre la recherche des meilleurs endroits de transhumance pour les miels spécifiques et pour garantir le potentiel de fleurs nécessaires pour les butineuses.
  • Effectuer les transhumances là où des récoltes sont possibles.

 

Suivi à faire au rucher :

  • Continuer les élevages de reines et la constitution de nucléis.
  • Vérifier régulièrement l’état de la ponte de la reine ainsi que l’espace disponible pour assurer l’élargissement du couvain. (Pour les ruches contenant une reine de plus d’un an, possibilité d’effectuer un changement de reine notamment si le couvain est irrégulier).
  • Commencer les traitements contre les Varroa dès que possible (dès fin juillet pour les ruches hors production, après la récolte pour les autres.
  • Extraire les cadres operculés au fur et à mesure de leur maturité. Ranger dans un endroit sec les cadres de hausses nettoyées (voire léchées par les abeilles après la récolte).
  • Poursuivre la pose des hausses pour les ruches selon les besoins.
  • Le piégeage du frelon asiatique peut s’avérer à nouveau nécessaire en cas de présence de ceux-ci de manière trop intensive.
  • Rechercher les nids de frelons asiatiques et procéder avec les pouvoirs publics à leur destruction.
  • Vérifier l’alimentation en eau des abreuvoirs et les désinfecter régulièrement.
  • Effectuer les nourrissements de stimulation de ponte dans les nucléis et les ruches avec de jeunes reines.
  • Si nécessaire, débuter les nourrissements d’hiver dès la fin août après le retrait des hausses.
  • Après les récoltes, commencer le nettoyage et le rangement du matériel qui n’est plus utilisé.

 

A l’atelier :

  •  Extraire le miel lorsque les cadres de hausses sont operculés.
  • Laisser décanter le miel dans les maturateurs au moins une dizaine de jours.

Séparer les différents crus, stocker les miels dans les meilleures conditions d’hygiène et de conservation.

 

Les démarches de déclaration, d’information et de formation :

  • Les nouveaux apiculteurs doivent réaliser une déclaration de ruches dès l’installation de la première colonie. Dans la mesure où cette première déclaration est réalisée en dehors de la période obligatoire (entre le 1er janvier et le 31 août), il sera nécessaire de renouveler la déclaration en période obligatoire (entre le 1er septembre et le 31 décembre). La réalisation de cette démarche permet l’obtention d’un numéro d’apiculteur (cf. Page procédure destinée aux nouveaux apiculteurs).
  • S’abonner, si cela n’est pas déjà fait, à « Abeilles et Fleurs », la revue de l’apiculteur de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF) pour continuer de s’informer de l’actualité apicole. Nous prenons appui sur cette revue, de qualité, pour étayer les articles de ce site…. Nous ne saurions que vous la recommander !….

Les commentaires sont clos.