Les actions du rucher en octobre

Les actions du rucher à faire aux mois d’octobre :

Ranger le matériel, piéger les frelons asiatiques, vérifier l’état des colonies et de leurs réserves….

 

Suivi à faire au rucher :

  • Mettre en ordre les alentours du rucher.
  • Contrôler le comportement des ruches, essentiellement les risques de pillage.
  • Sortir les lanières contre le varroa à la fin de la période de traitement.
  • Vérifier les réserves des ruches et assurer les nourissements pour celles qui en ont besoin (selon la température > ou < à 14°, nourrissement liquide ou par candi).
  • Par belle journée, réunir éventuellement les colonies faibles qui pourraient avoir des difficultés à passer l’hiver ou introduire des reines pour les ruches privées de celles-ci mais qui ne sont pas encore bourdonneuses.
  • Poursuivre le piégeage des frelons notamment contre les futures reines avant leur hibernation.
  • Mettre les ruches en position d’hivernage dès la fin des traitements Varroa et dès que les réserves hivernales en miel et pollen sont suffisantes.
  • Mettre en place, si ce n’est déjà fait, les réducteurs d’entrée.
  • Protéger les ruches là où des animaux sauvages risquent de les déranger ou de les détériorer.
  • Vérifier que le positionnement hivernal des ruches est à l’abri des courants d’airs forts et froids voire susceptibles d’être en zone inondable.

 

A l’atelier :

  • Ranger le matériel de la miellerie.
  • Traiter et ranger les cadres bâtis.
  • Finaliser le rangement des hausses, cadres, et ruches non utilisées dans un local aéré.
  • Réaliser les dernières écritures pour l’année sur le cahier d’élevage, le cahier de traçabilité des récoltes mises en ventes (tenue de ces documents est obligatoire pour tout apiculteur amateur ou professionnel qui vend le miel de sa récolte).

 

Les démarches de déclaration, d’information et de formation :

  • Les nouveaux apiculteurs doivent réaliser une déclaration de ruches dès l’installation de la première colonie. Dans la mesure où cette première déclaration est réalisée en dehors de la période obligatoire (entre le 1er janvier et le 31 août), il sera nécessaire de renouveler la déclaration en période obligatoire (entre le 1er septembre et le 31 décembre). La réalisation de cette démarche permet l’obtention d’un numéro d’apiculteur (cf. Page procédure destinée aux nouveaux apiculteurs).
  • Tenir à jour les documents obligatoires pour tout apiculteur vendant du miel. (arrêté du 5 juin 2000).
  • S’abonner, si cela n’est pas déjà fait, à « Abeilles et Fleurs », la revue de l’apiculteur de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF) pour continuer de s’informer de l’actualité apicole. Nous prenons appui sur cette revue, de qualité, pour étayer les articles de ce site…. Nous ne saurions que vous la recommander !….

Les commentaires sont clos.