L’état doit prendre en charge la lutte contre le frelon asiatique…

Lutte contre les frelons asiatiques, l’état doit prendre en charge…

Un nouveau décret 2017-595 en date du 21 avril 2017 publié au JO du 23 avril 2017 stipule que les actions de destructions des espèces exotiques envahissantes (pour ce qui nous concerne, le frelon asiatique soit le frelon Vespa velutina) sont du ressort de l’état et de son représentant le Préfet.

Il est prévu, dans le texte en lien avec la loi N°2016-1087 du 8 août 2016 sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, des dispositions, dans la première sous section, qui ont pour objectif la réorganisation des règles relatives aux introductions dans la nature de spécimens d’espèces indigènes. Il crée également, dans les deux sous sections suivantes, les dispositions nouvelles de lutte contre les espèces envahissantes.

Quelque soit la situation du nid (territoire privé ou public), c’est le préfet qui est en charge d’organiser la destruction dont le coût est à la charge de l’état.

Tout citoyen est donc habilité à demander l’intervention du préfet pour l’application du décret.

Il a fallu dix ans de lutte pour enfin en arriver là. Pendant ces dix ans l’insecte a envahi quasiment la France entière et décimé de nombreux ruchers.

Combien d’années encore nous battrons nous pour l’interdiction des néocotinoïdes?


Source : à partir des données de l’INPN (Inventaire National du Patrimoine Naturel)

 

Pour plus d’information sur ce dossier, nos sources :

– Le numéro 1051 de novembre 2017 de L’Abeille de France

– Légifrance (www.legifrance.gouv.fr) : La loi N° 2016-1087 du 8 août 2016, les articles L411-5 à L411-9,

– le décret 2017-595 du 21 avril 2017

Décret 2017-595 (JO du 23 avril 2017)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *