projet de loi préservant le silence sur les affaires

Les députés sont sur le point d’adopter la loi du “silence sur les affaires”. Cette loi a vocation à empêcher les lanceurs d’alertes (journalistes, ONG, chercheurs…) de divulguer des scandales tels que ceux du médiator, du RoundUP, d’évasion fiscale, de l’amiante….

Sous la pression des lobbies, les députés pourraient voter une loi qui amèneraient les lanceurs d’alertes à devoir en répondre devant les tribunaux et à risquer de lourdes peines.

Il reste quelques heures pour signer la pétition initiée par Pollinis. Si ce n’est pas déjà fait, signez la pétition StopSecretdAffaires en cliquant ici

Face aux dangers pour la préservation de l’environnement et à l’activité des abeilles que représentent l’emploi des néonicotinoïdes, la capacité des laboratoires pharmaceutiques et industries agrochimiques à créer d’autres produits pesticides ou autres, il est essentiel que des organismes ou associations puissent continuer à divulguer des informations démontrant ces risques.

Récemment le Sulfoxaflor illustre le combat des organisations contre l’autorisation de mise sur le marché de ce néonicotinoïde qui ne dit pas son nom. L’UNAF a obtenu de l’ANSES le dossier d’évaluation des deux produits. L’UNAF révèle dans un communiqué de presse que l’évaluation, qui a conduit l’ANSES à autoriser le Sulfoxaflor, apparait approximative et lacunaire….

voir pour plus d’information le communiqué de l’UNAF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *