Le rucher en octobre

abeille sur une fleur de lierre

En octobre, l’automne s’installe tranquillement. Malgré de belles journées ensoleillées, les températures rafraichissent et les premières gelées font leur apparition. L’hivernage de la ruche se précise. La reine arrête de pondre et c’est une génération d’abeille d’hiver qui prend place dans la ruche. Il reste encore un peu d’activité sur la planche d’envol lors des journées ensoleillées, quelques abeilles s’activant pour ramener les dernières provisions dans la ruche. L’apiculteur peut encore profiter de belles journées ensoleillées pour rendre visite à ses abeilles et achever la mise en hivernage des ruches.

Au rucher, l’apiculteur :

  • Contrôlera les provisions de nourriture en pesant les ruches. Dans notre département qui bénéficie d’un climat plutôt océanique, une ruche prête à passer l’hiver dans de bonnes conditions devra avoir un poids supérieur minimum à environ 24 kg, soit 12 kg en pesée arrière. Si ce poids est inférieur, l’apiculteur apportera à la ruche un sirop lourd de nourrissement (concentration 70-30) que les abeilles stockeront dans les alvéoles des cadres.
  • Protégera les abeilles du froid et de l’humidité :
    • en vérifiant l’étanchéité et la fixation du toit. Une pierre pourra être mise sous le toit pour éviter qu’il ne s’envole en cas de fort vent ;
    • en surélevant ses ruches du sol pour éviter une remontée trop importante d’humidité venant du sol ;
    • en resserrant la grappe faible grâce à une partition, ce qui aura pour effet de réduire l’espace à chauffer en hiver et donc une surconsommation des réserves ;
    • en mettant par-dessus le couvre cadre soit un isolant, soit un journal qui absorbera l’excès d’humidité.
    • En inclinant légèrement les ruches qui ont un plancher plein vers l’avant, permettant ainsi l’évacuation de l’humidité de la ruche vers l’extérieur (inutile avec les planchers aérés).
  • Protégera la colonie des prédateurs en installant à l’entrée de la ruche une portière empêchant l’entrée des musaraigne, friande d’insecte et de miel. Il s’agit de la portière blanche pour les planchers plastique.

Retrouvez l’article complet dans la rubrique « Au rucher, mois par mois » : Les actions du rucher en octobre – Rucher école départemental du Magnerolle (rucher-ecole-magnerolle.fr)

Vous aimerez aussi...