Un essaim d’abeilles s’est installé chez vous …

et vous souhaitez qu’un apiculteur puisse venir le cueillir.

Pour confier un essaim, n’hésitez pas à contacter un des membres de l’association résidant sur votre secteur , un professionnel apiculteur ou un apiculteur amateur formé par le rucher-école départemental du Magnerolle (voir Liste des apiculteurs disponibles sur votre secteur).

Il interviendra à titre gracieux dans le cadre de la Charte de l’association que nous vous invitons à découvrir.

Pour les nids de guêpes, frelons européens, bourdons ou autres, l’apiculteur n’est pas habilité à intervenir. Il vous conseillera alors de vous adresser à votre mairie ou à une entreprise spécialisée de désinsectisation, sachant que chaque fois que possible, lorsque la présence de ces nids ne conduisent pas à des risques pour l’homme, il sera conseillé de ne pas intervenir dans la mesure où ces insectes sont déjà très menacés.

La chartre de l’association

– L’apiculteur interviendra à titre gracieux.

– L’apiculteur que vous avez contacté s’engage à intervenir dans les meilleurs délais ou à transmettre, s’il est indisponible, les coordonnées d’un de ses collègues.

– Lorsque vous le contacterez, il vous demandera les renseignements nécessaires pour réunir le matériel adéquate et évaluer la faisabilité dans de bonnes conditions (situation de l’essaim (hauteur, accessibilité), proximité d’habitations, depuis combien de temps s’est-il installé, vos coordonnées pour vous rejoindre, le meilleur moment pour vous et pour lui ?…).

– L’apiculteur aura soin de préserver la vie des abeilles et à agir avec précaution et dans de bonnes conditions de sécurité pour celles-ci mais aussi pour les personnes à proximité. Il n’interviendra pas si l’essaim n’est pas accessible. Il prendra en compte dans cette évaluation le niveau de risque que la situation de l’essaim engendre ou non pour l’entourage.

– L’apiculteur aura le souci pendant le temps de son action d’apporter un éclairage sur celle-ci. Ce sera aussi l’occasion d’un échange autour de l’activité de l’apiculture,…

Les commentaires sont clos.