Les actions du rucher en avril

Poser les hausses…

Au programme des actions du rucher au mois d’avril : le renforcement du rucher, l’élevage de reines, la pose des hausses voire les premières extractions de miel….

 

Suivi à faire au rucher :

  • Effectuer des divisions de ruches pour renforcer les effectifs de l’année en cours et remplacer les ruches décimées au cours de l’hiver.
  • Mettre les hausses pour les ruches bien installées suite à l’hiver.
  • Effectuer les élevages de reines.
  • Constituer des nucléis qui seront les ruches de production de l’année prochaine.
  • Continuer le piégeage du frelon asiatique.
  • Faire bâtir des cadres de cire gaufrée en s’appuyant sur les belles miellées du mois.
  • Si les tombées de varroas sont trop importantes (plus d’un varroa par jour), traiter hors période de pose de hausses (Action à faire que si les températures sont fraiches).
  • Préparer le matériel nécessaire à la cueillette d’essaims pour renforcer votre rucher.

Fin avril :

  • Si les miellées ont été abondantes, contrôler les cadres dans les hausses (dès qu’ils sont operculés aux ¾, les prélever pour l’extraction.

 

Pour ceux qui doivent déplacer les ruches :

Préparer les aires et le matériel de transhumance.

 

A l’atelier :

  • Préparer les hausses pour les futures miellées.
  • Préparer le matériel d’extraction, à la fin de la floraison du colza il conviendra d’extraire rapidement le miel des hausses avant qu’il ne durcisse.
  • Confectionner les pains de cire avec les vieux cadres retirés des ruches pour réduire le coût des futurs achats de cire gaufrée

 

Les démarches de déclaration, d’information et de formation :

  • Les nouveaux apiculteurs doivent réaliser une déclaration de ruches dès l’installation de la première colonie. Dans la mesure où cette première déclaration est réalisée en dehors de la période obligatoire (entre le 1er janvier et le 31 août), il sera nécessaire de renouveler la déclaration en période obligatoire (entre le 1er septembre et le 31 décembre). La réalisation de cette démarche permet l’obtention d’un numéro d’apiculteur (cf. Page procédure destinée aux nouveaux apiculteurs).
  • S’abonner, si cela n’est pas déjà fait, à « Abeilles et Fleurs », la revue de l’apiculteur de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF) pour continuer de s’informer de l’actualité apicole. Nous prenons appui sur cette revue, de qualité, pour étayer les articles de ce site…. Nous ne saurions que vous la recommander !….

Les commentaires sont clos.